Rechercher
  • Cécile Camp

"Toxique", deux beaux articles, dans la Provence et sur cultea.fr



Photo ©Emeric Gallego

Par Jean-Noël Grando pour La Provence

Rendez-vous avec une des reines de la littérature du XXe siècle, Françoise Sagan.

Il s’agit là d’un texte peu connu de l’auteur de « Bonjour tristesse ». Suite à son terrible accident de voiture, elle s’est retrouvée hospitalisée et soumise à la morphine pour apaiser ses souffrances, ce dont elle n’a jamais pu se défaire. C’est le journal qu’elle a tenu pendant cette période qui est mis en scène dans ce spectacle.

Pas question de caricaturer Sagan, ni de l’imiter ; d’ailleurs, elle est inimitable. Sans tomber dans aucun piège, la mise en scène sert les mots de l’auteur avec respect et gourmandise. On redécouvre la passionnée de littérature, la flambeuse, la surdouée de l’écriture, mais sans affèterie aucune. C’est au contraire un beau dépouillement qui nous renvoie au texte absolu. Réentendre les mots de Sagan est toujours une expérience jouissive.

Ce texte éclaire le processus de la création littéraire, et les tourments ou bonheurs avec lesquels l’auteur a dû composer. « Toxique », qui porte admirablement son titre, nous présente une Sagan assez éloignée de l’image traditionnelle qu’on peut en avoir. Elle s’ennuie, voire « bovaryse », loin du monde et de ses plaisirs.

Sagan un peu froide et distanciée nous apparait et c’est ce qui donne toute son ampleur au texte de la pièce. On ne cesse de s’émerveiller devant l’intelligence de Sagan, sa liberté et sa façon de déguster la vie.

Christine Culerier incarne ce charmant petit monstre avec délectation et maîtrise des mots. C’est avec un réel bonheur qu’on se laisse envoûter par sa voix et sa réinterprétation de l’une des figures les plus marquantes de la littérature.

A 12h30 du 7 au 31 juillet. Relâche le 27. Rue Râteau. Tarifs : 17€, 12€, 10€. Réservations : 04 90 33 89 89.

https://www.laprovence.com/article/critiques-avignon-off/6432646/toxique-le-bonheur-des-mots.html?fbclid=IwAR3f5QgLadwSL8yR6KMw68rjuIFwikfQjC4BEyX-Atex1GODKyTBMWHWKP4


Par Emeric Gallego pour Cultea.fr

Vous auriez tort de passer à côté de ce monologue puissant pendant ce festival Off d’Avignon 2021. Toxique, créé par la compagnie du Plateau des Sources Rouges, retrace l’un des moment clé de la vie de l’écrivaine Françoise Sagan : sa cure de désintoxication. En prime de ce spectacle, une interprétation incroyable par Christine Culerier qui fait revivre la femme de lettres devant nous ! Stupéfiant !

Sagan interprétée avec brio !

La célèbre femme de lettres se révèle devant nous grâce à l’incarnation de Christine Culerier. Mise en scène par Cécile Camp, la longue bataille vers la guérison se construit par l’intermédiaire d’un journal, plus précisément d’une nouvelle idée de texte pour Sagan. Sur scène, un énorme lit de fer dans lequel l’actrice se pose souvent, symbolique de la maison de santé dans laquelle l’écrivaine a atterri pendant plusieurs mois. On y trouve aussi une chaise, sur laquelle elle aborde une réflexion sur son mal-être qui apporte des moments de lucidité, indispensables pour un renouveau.

En une heure, le public (re)découvre Françoise Sagan. Elle tente de se reconstruire, cherche à remettre de l’ordre dans sa vie suite à la célébrité toxique acquise après son premier roman, Bonjour tristesse, alors qu’elle n’a que 18 ans.

Christine Culerier campe le personnage à la perfection, nous laissant vraiment l’impression de nous retrouver devant une Sagan plus vraie que nature, traçant un portrait sensible et délicat. En mouvement perpétuel tout le long de la scène, la comédienne réussit à donner énormément de vie, se découvre une envie combattive de vivre et de guérir. Sacré comble pour un moment de vie dans lequel la drogue et la dépression sont le quotidien de Sagan. Il n’est pas question de laisser le personnage sombrer et de proposer quelque chose de pathos au public. Bien au contraire, il sera secoué, transcendé. On en ressort avec une envie d’aimer à nouveau la vie ! Juste pour ça, on est très reconnaissant.

À travers toute la durée du spectacle, Toxique est passionnant et révèle une étape, un moment de la vie de Sagan jusque-là méconnu. Et ne pas connaître l’écrivaine n’est pas du tout un frein à la découverte de cette représentation, bien au contraire !

https://cultea.fr/toxique-un-hommage-passionnant-a-francoise-sagan-festival-davignon-2021.html?fbclid=IwAR3UQFQF2O3wMiBabyXyIjCpoXgu9WMhZWbbIZmw_jUsu7QODXuca7wMzXs


1 vue0 commentaire